Fiio X5iii : l’audio haute qualité en mode baladeur nomade

Musicalement, nos smartphones, ce n’est pas vraiment ça. On ne va pas les blâmer: ils ont d’autres chats à fouetter, là où un baladeur spécialisé ne fait qu’une seule chose. Pour de la musique de qualité quand on n’est pas chez soi, un lecteur musical dédié est souvent le meilleur choix. Aussi portables qu’un smartphone, mais avec une qualité sonore supérieure, des baladeurs comme le Fiio XSiii occupent toujours une niche particulière. Et la compétition, qu’elle vienne d’Onkyo, Pioneer ou Astell & Kem, se révèle plutôt rude.

Fiio X5iii : Une roue chasse l’autre

Fiio a décidé de faire table rase du passé : nouveau logiciel interne, nouveaux composants. Et même extérieurement, la différence est nette. La prerniêre et la deuxième génération avaient une roue de contrôle cliquable, alors qu’ici, tout se fait via un écran tactile de 800×480 pixels.

L’objet est massif: plus court qu’un iPhone 7 mais deux fois plus épais. Toutefois, à 196g, il est plus léger qu’il n’y paraît. Que vous utilisez la prise casque 3,5mm ou la sortie symétrique de 2,5mm, le XSiii couvre toutes les bases. Il y a aussi une sortie coaxiale numérique pour se relier à un DAC.

Sur le côté de l’unité, on trouve des boutons pour le contrôle de la lecture, et une roue pour changer le volume. Ce n’est plus si conventionnel. mais il y a quelque chose de rétro et satisfaisant dans ce système.

Le logiciel du XSiii a été modernisé; avec 1 Go de RAM, le XSiii fait tourner une version custorn dAndrotd 5.1.1 qui, malheureusement, ne se révèle pas d’une stabilité à toute épreuve. Il y a des latences regrettables quand on passe d’une application à une autre. Le bénéfice d’Android, c’est qu’il est possible de télécharger Spotify, Tidal et Qobuz depuis le Play Store (rebaptisé pour l’occasion « Fiio Market ») grâce à la connexion Wi-Fi intégrée. On peut aussi le faire directement depuis le navigateur.

Une très bonne qualité sonore

Le XSili est compatible Apple Lossless, AIFF, FLAC et WAV. avec une résolution maximale de 24 bits/384 kHz pour les trois premiers, et de 32 bits/384 kHz pour le dernier. A moins que vous ne soyez boulimique de fichiers, la place ne devrait pas manquer de si tôt: les deux ports MicroSD offrent 512 Go de stockage, en plus des 26 Go de mémoire interne.

Charger de la musique est enfantin : il suffit de brancher le baladeur à un ordinateur via la prise Micro-USE, de sélectionner « stockage» et de faire glisser les fichiers. C’est également ainsi que l’on peut activer le mode DAC, plutôt que d’utiliser celui qui est intégré à votre ordinateur. Vous pouvez jouer de la musique à travers des enceintes sans-fil, le tout étant transmis via du Bluetooth 4.0.

Evidemment, tout cela ne dit rien des performances. Et dans l’ensemble, celles-ci sont plutôt bonnes. Jouez Man In The Mirror de Michael Jackson en 16 bits/44.1 kHz, et vous entendrez un rendu précis des « clics » au départ du morceau. Le chant est logé à la même enseignée. Le XSiii n’a aucun mal à suivre le crescendo vocal jusqu’à son apogée.

Pas de souci non plus pour coller aux rythmes plus soutenus, comme sur FloriDada (24 bits/88 kHz) d’.Animal Collective. Les rifts de piano bien modulés, les percussions et la voix demeurent bien organisés. Quand le refrain arrive, avec des voix qui semblent jaillir de six ou sept emplacements simultanément, on peut localiser précisément chacune.

Fiio X5iii : Pas de distraction

En mode DAC, nous avons écouté Sea Of Love par The National en qualité CD. Le lecteur propose exactement le même type de prestation qu’en écoute autonome. La voix de Matt Beminger est chaude, riche, et l’interaction avec les chœurs est parfaitement organisée. La batterie qui ouvre le morceau, les guitares saturées: tout fonctionne comme on l’entend.

Pourtant, ce n’est pas parfait. L’AK70, plus cher il est vrai, ne donne accès à aucun service de strearning, il est vrai, mais affiche plus de dynamisme, un meilleur sens de l’espace. Au final, il capture l’enthousiasme d’un morceau avec plus d’intensité.

Il reste que le Fiio est très appréciable à bien des égards: il donne accès à de nombreux types de fichiers, aux services de strearning les plus populaires, et il est compatible hi-res. Et c’est une bonne chose de ne pas se faire polluer par des emails, des SMS et des alertes Facebook !

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *